» Eclairage LED la solution pour vendre plus
Imprimer  Imprimer


jeudi 22 février 2018

Votre éclairage à LED vous déçoit ? Vos marchandises sont ternes et peu attrayantes? Pourquoi?

Suivez ce guide pour comprendre les spécificités de l'éclairage à LED et trouver la solution pour presenter vos produits de façon attractive et vendre plus !

 

 

 

Perception lumineuse et éclairage LED

 

Peut-être avez vous déjà entendu parler de température de couleur (°K), de rendu lumineux, d'IRC, de CT, voir de CCT. Toutes les informations que nous pouvons consulter à droite ou à gauche sont tantôt fastidieuses voire incompréhensibles, souvent en anglais, tantôt fausses voire hors contexte. Il est donc difficile de trier les données et comprendre ce dont on a réellement besoin pour bien choisir son éclairage.

 

Qu'est ce que la température de couleur et pourquoi est elle exprimée en degré Kelvin (°K) ?

 

La couleur de la lumière influe directement sur la sensation perçue (confort, détente, rigueur, etc.)

 

Pour la qualifier, on a défini la notion de température de couleur. Exprimée en Kelvins (K), elle mesure la caractéristique d’une source de lumière par comparaison à un matériau théorique et idéal émettant de la lumière uniquement par effet de chaleur.

 

Un morceau de métal noir ( la couleur est très importante) , chauffé à haute température, rougit. Il émet donc de la lumière. Plus il est chaud, plus on sera dans des couleurs composées majoritairement de radiations blanches et de bleues, moins il est chaud plus il emettra un rayonnement dans les rouges et les jaunes.

 

Donc, en mesurant la lumière par comparaison, plus une couleur est chaude visuellement, plus sa température thermique est faible exemple blanc chaud (3000°K) et blanc froid (6500°K)

 

Ceci à très bien fonctionné pendant de nombreuses années pour les lampes à incandescence et halogènes qui fonctionnaient selon le principe suivant : un courant circulait dans un filament en métal enfermé dans une enveloppe étanche. Le filament rougissait et émettait un rayonnement  dont la température en ° Kelvin était comprise entre 2800°K et 3000°K donc des couleurs chaudes.

 

 

Black Body Line (BBL):

On a vu plus haut que pour mesurer des températures de couleurs on a utilisé un morceau de métal noir chauffé à différentes températures (°K), ces mesures ont donné une courbe appelée Black Body Line ou courbe de corps noir en Français. (on reviendra sur cette notion fondamentable plus tard).

 

Spectre continu et spectre discontinu

 

La black body line (BBL) fonctionne parfaitement et permet de définir précisément la température de couleur d'une source lumineuse fonctionnant sur le principe de l'incandescence ou de l'halogène et a donné naissance à la notion de CT (température de couleur), cette notion fonctionne très bien pour les sources à spectre continu.

 

Contrairement aux sources halogènes et incandescentes les LED ne fonctionnent par sur le principe de l'échauffement d'un métal qui rayonne. En effet les LED émettent un rayonnement unique bleu ou parfoit violet d'où la notion de spectre discontinu. La teinte finale d'une led est assurée par une couche de phosphore qui transforme le rayonnement bleu en teintes plus chaudes ( rouge, vert, jaune ...). C'est donc la qualité de cette couche de phosphore qui détermine la teinte finale de notre LED.

 

L'avènement de la LED dans l'éclairage général et commercial a permis de voir que la notion de CT était complétement dépassée pour qualifier la chromacité des LED.  Pour qualifier ces sources lumineuses on utilise donc la notion de CCT ( température de couleur corrélée). 

 

 

 

La CCT est représentée par une ligne coupant la ligne BBL. Par exemple 3000°K est représentée par la ligne comprenant les points A et B on peut donc dire que les points A et B ont un CCT égal à 3000°K.

 

Pensez vous vraiment que deux sources lumineuses à LED ayant l'une les caractéristiques du point A et l'autre celle du point B produiront une lumière de la même teinte?

 

Evidemment que non, cette notion n'est donc plus suffisante. Dans l'absolu il faudrait définir précisément les coordonnées chromatiques (x et y) de chaque LED pour être certain d'avoir des sources lumineuses ayant des teintes identiques. Malheureusement les fabricants de led ne commercialisent pas de led avec des données chromatiques aussi précises. C'est la raison pour laquelle vous trouverez autant de distorsion dans les teintes d'éclairage de luminaires affichant pourtant des CCT identiques. 

 

 

Ellipses de Macadam ou SDCM :

 

SDCM est l'abréviation de Standard Deviation Color Matching. SDCM a la même signification qu'une "ellipse MacAdam". Une ellipse MacAdam en 1 étape (step) définit une zone dans l'espace colorimétrique CIE 1931 2 deg (xy) à l'intérieur duquel l'œil humain ne peut pas discerner la différence de couleur. On trouve maintenant couramment des LED ayant une valeur SDCM = 3.  Au dessus de 3 c'est à dire entre 4 et 8 (maxi) vous pourrez franchement voir la différence entre deux sources lumineuses ayant pourtant une  valeur de CCT identique.

 

L'intérêt majeur de l'utilisation de ces ellipses de Macadam est que vous pourrez acheter par exemple un projecteur une année et en racheter un identique l'année suivante tout en ayant la certitude que vos deux projecteurs produiront la même teinte d'éclairage.

 

 

 

Indice de rendu de couleur IRC ou CRI :

 

Cette indication est donnée par les fabricants pour caractériser la capacité d'une source lumineuse à reproduire les couleurs naturelles des objets éclairés (sans déformation). La valeur maximale est de 100 c'est celle que vous obtenez lorsque vous observez un objet à la lumière du jour, ou d'une source halogène voir incandescente. 

 

Combien de fois êtes vous sortis d'un magasin pour vous assurer de la couleur d'un vêtement ou bien si vous n'êtes pas sortis, combien de fois avez vous été déçus en vous rendant compte une fois rentrés chez vous que le vêtement n'était pas vraiment de la couleur que vous aviez observée dans le magasin.

 

Plus souvent encore nous avons des commerçants qui, ayant testé l'éclairage LED, se sont rendus compte que leur produits n'étaient pas mis en valeur, que les couleurs étaient fades, voir peu attractives (les blancs qui tirent sur le vert et les rouges sur le marron).

 

IRC ou CRI est un nombre compris entre 0 et 100. Pour toutes les sources lumineuses autre que la LED un IRC>80 est bon, un IRC>90 est excellent. 

 

Avec la LED on a pu constater que des appareils d'éclairage ayant des IRC important (80, voir 90) ne rendaient finalement pas fidelement certaines couleurs.

 

La raison est simple l'IRC est une notion qui existait bien avant les LED et ne convient pas toujours; ou, en tout cas, devra être compléter par d'autres informations pour définir correctement sa capacité à reproduire les couleurs ou à rendre attrayante la lumière ( pour les commerces ).

 

 

Calcul de l'IRC

 

Afin de pouvoir differencier les éclairages performants en terme de rendu de couleur, un test sur certaines couleurs est fait. On éclaire des surfaces tests colorées ( couleurs prédéfinies) et on vérifie que le rendu du couleur, une fois éclairé est identique. On mesure la différence entre le résultat éclairé par rapport au résultat obtenu à la lumiere du jour. Cette mesure est ensuite exprimée en points de 0 à 100.

 

Le test standard est effectué sur les couleurs de R1 à R8 ( voir sur l'image plus bas), on fait la moyenne des résultats obtenus pour chacune de ces couleurs ce qui permet de classifier le rendu de couleur des sources lumineuses. IRC >80 ou IRC>90, ou IRC>95 ...

 

 

Si ce test était suffisamment pertinent pour les anciennes technologies d'éclairage à spectre continu elle est malheureusement très insuffisante pour la technologie LED . Selon la qualité de la LED les couleurs paraitront pâles, naturelles ou saturées. Les couleurs saturées sont plus attractives et seront à rechercher en priorité pour éclairer un commerce de vêtements.

 

 

On comprend aisément en regardant les couleurs généralement testées ( R1 à R8 ), qu'elles ne sont pas pertinentes pour juger de la qualité de reproduction des couleurs vives comme c'est le cas des vêtements, des fruits et légumes ou des fleurs par exemple.

 

Le test sur les valeurs R9-R10-R11-R12 sera primordial. En réalité la valeur la plus faible est généralement obtenue sur le R9 (rouge). Bon nombre de luminaires LED  transforment le rouge en marron plus ou moins pâle ce qui est guere flateur la plupart du temps.

 

Pour qualifier leur LED les grands fabricants communiquent la valeur IRC ainsi que la valeur de ce R9 afin de distinguer leur produits.

 

Comme nous l'avons expliqué plus haut, le rendu de couleur final d'une LED est lié à la couche de phosphore appliquée sur celle-ci. L'incidence négative d'un excellent IRC est généralement une perte de flux lumineux. En effet il n'est pas rare de constater un écart de 30% entre le flux lumineux d'une LED standard IRC>80 et une LED IRC>90.

 

 

Incidence du placement des données chromatiques d'une LED par rapport à la Black body Line

 

Eclairage naturel : LED On BBL (sur la Black Body Line)

 

Nous avons évoqué plus haut la  Black Body Line (BBL), il est courant de penser qu'une LED dont les données chromatiques sont placées sur la Black Body Line (On BBL pour les fabricants) sera d'excellente qualité,  si elle à un indice de rendu de couleur IRC>90 et si le R9 est supérieur à 50 .

 

Exemple de LED On BBL

 

 

Par exemple pour éclairer les musées on utilisera une LED IRC97, On BBL avec un R9 >50. Avec une telle LED on est certain que les oeuvres exposées seront éclairées de façon parfaitement naturelle.

 

On en conclut que si l'on recherche la fidélité de restitution on favorisera des LED "On BBL"

 

Est ce que le rendu d'une telle LED sera attrayant ? Pas certain, on sait juste qu'il sera naturel.

 

Eclairage valorisant : LED B BBL (Below black Body Line)

 

 

Exemple de LED Below BBL

 

 

Après quelques années de tatonnement et devant le mécontentement des utilisateurs (principalement les commerçants) les fabricants de LED ont voulu reproduire l'éclairage clinquant et valorisant obtenu par les sources halogènes et les iodures à  brûleur céramique qui étaient jusque là la référence pour l'éclairage des magasins de vêtements.

 

Ils ont constaté qu'en ayant des LED dont les coordonnées chromatiques se situaient en dessous de la Black Body Line les blancs étaient naturels comme si ils étaient avec une LED blanc neutre 4000°K  et que les couleurs ressortaient plus saturées et contrastées. Il en resulte une nouvelle génération de LED que l'on apelle communément B BBL (Below Black Body Line : sous la ligne de corps noir en Français)

 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser ces LED ont une teinte blanc chaud. La mojorité des gens pensent qu'un éclairage blanc neutre 4000°K apportera de meilleurs résultats qu'une LED blanc chaud. C'est un peu vrai si l'on regarde des LED standard IRC>80, en effet les blancs sont plus éclatants et paraissent plus naturels par contre les couleurs sont écrasées et paraissent fades. A contrario les LED blanc chaud 3000°K ont un moins bon rendu de blanc mais permettent de mieux mettre en valeur les couleurs vives (attention toutefois à la valeur R9, les rouges qui restent encore problématiques pour bon nombre de LED).

 

Les LED B BBL  cumulent les avantages des deux teintes évoqués plus haut et gomment leur inconvénients. En effet le spectre lumineux est blanc chaud 3000°K, donc favorable à la mise en valeur des objets colorés, mais elles produisent également des blancs de très belle qualité et éclatant comme les LED blanc neutre 4000°K

 

Inconvénient malgré tout : 

 

Le phosphore utilisé diminue de manière sensible le rendement lumineux de ces LED.  Ce défaut est largement compensé par l'éclat des produits éclairés et mis de ce fait en valeur. De plus il est bon de rappeler que la rétine de l'oeil agit comme un régulateur, si la lumière est trop violente, la pupille se rétracte et diminue automatiquement la quantité de lumière qui atteint la rétine. De plus les performances des LED augmentent régulièrement et l'on trouve sans difficultés des luminaires équivalent à 70 ou 100W iodure avec cette qualité de lumière.

 

Ces LED ne sont pas produitent en masse comme les LED standard, de ce fait leur prix est plus élevé. La tendance tout de même est à l'augmentation de la production de ce type de LED.

 

Donc si on résume avec un regard critique, elles éclairent moins et coutent plus chers, oui mais c'est en faisant abstraction du fait qu'elles sont un atout évident pour vendre plus. L'investissement sera peut-être un peu plus élevé, mais le résultat est sans appel, l'attractivité des marchandises exposées sera décuplée. Les franchises de vêtements et accessoires de mode l'ont bien compris et utilisent ce type de LED pour éclairer leur magasins et magnifier les articles exposés. C'est pourquoi des solutions de ce type sont développées par quasiment tous les fabricants de LED

 

Exemple Philips avec ses LED "CRISP WHITE", Citizen LED "930 B.BBL" ou Osram "Prevaled Z4 Style" 

 

Ces LED ont toutes en commun un rendu de couleur saturé et contrasté avec des blancs éclatants. C'est devenu la nouvelle norme pour l'éclairage des magasins de vêtements (franchises) où la mise en valeur des produits est le seul but recherché. Vous avez peut-être observé que ces magasins sont le plus souvent éclairés en blanc chaud alors qu'ils étaient plûtot éclairés en blanc neutre quelques années au-paravent.

 

 


 

 

 

 

 

Evidemment nous vous proposons toute une gamme de projecteurs et encastrés à LED B.BBL qui à n'en pas douter sauront mettre en valeur votre commerce. Vous reconnaitrez sans difficulté le sigle Below BBL, présent en haut à droite de l'image du produit.

 

Nos conseillers sont présents du lundi au vendredi pour étudier avec vous vos projets d'éclairage de commerces, évaluer avec vous les coûts et les avantages de l'utilisation de tels luminaires, pour mettre en valeur les marchandises et augmenter vos ventes !

 

Tel 01 34 33 00 00

 

 

Laisser un commentaire
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris