» Eclairage des bureaux et open space
Imprimer  Imprimer


mercredi 14 février 2018

Des collaborateurs performants tout au long de la journée, grâce à l'éclairage des espaces de travail !

 

Avez vous déjà quantifié les heures réellement productives de vos collaborateurs, par rapport aux heures de présence dans l'entreprise ?

 

                           la qualité de lumière influ sur la fatigue de vos collaborateurs

 

Lorsqu'on est manager ou chef d'entreprise, on investit dans des outils permettant de rendre nos équipes plus productives (ordinateurs, logiciels,sièges ergonomiques ...) les efforts sont plus centrés sur l'outil de production que sur les utilisateurs.

 

A contrario les grandes entreprises américaines (google, facebook... ) misent sur l'humain, ils ont même crée des espaces ludiques et de détente sur leur campus pour le bien-être de leurs salariés. Ceci n'est pas innocent, lorsqu'on est bien à son travail, on est plus productif, et plus appliqué dans les tâches qui nous confiées. Il est normal lorsqu'on fait appel à des chasseurs de têtes pour recruter des talents, de vouloir qu'ils s'épanouissent dans l'entreprise et qu'ils y restent le plus longtemps possible.

 

En France, ceci n'est pas encore entré dans notre culture, et rares sont les entreprises qui misent sur le bien-être de leurs équipes pour assurer le développement de leur société.

 

Nous avons évoqués plus haut les investissements les plus courants dans nos entreprises, mais l'éclairage reste le parent pauvre de ces améliorations. En effet beaucoup considèrent que voir est suffisant pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions.

 

 

Nous visitons régulièrement des entreprises dont les bureaux sont vraiment éclairés au strict minimum, ce qui à pour conséquences : des collaborateurs qui ne tiennent pas en place, qui éprouvent des difficultés à rester concentrés, qui se plaignent de leur vision, voir de maux de têtes récurrents, qui sont fatigués du matin au soir, et du lundi au vendredi...

 

 

Difficile de tenir des objectifs lorsque vos collaborateurs ne peuvent exploiter la totalité de leur potentiel, parce que leur conditions de travail ne sont pas optimisées.

 

Attention, notre propos ne vise qu'à vous faire prendre conscience que, grâce à un éclairage adapté, vous augmentiez la productivité de chaque collaborateur ne serait-ce que de 15 à 30 minutes par jour, pour que les résultats pour votre entreprise soient visibles rapidement et l'investissement rentable.

 

Pour faire un parallèle avec le milieu automobile, on a déjà pu faire l'expérience (ou on le conçoit aisement)  que faire un long voyage dans une grosse berline confortable et moderne, est nettement moins fatiguant et stressant que de réaliser ce même trajet avec une petite citadine, même moderne et confortable. Si vous avez le choix, il n'y a pas à douter que vous retiendriez la grosse berline pour effectuer ce voyage. Et pourtant, votre voyage ne serait ni moins long, ni plus rapide ! 

 

 

Alors quel est l'intérêt d'utiliser des véhicules qui coûtent plusieurs dizaines de milliers d'euros plutôt qu'une petite voiture peu onéreuse?  Pas la peine d'épiloguer vous trouverez sans peine tous les arguments vous permettant de justifier votre choix, il n'y a qu'à regarder les véhicules qui circulent sur nos routes tous les jours. 

 

Pour nous, et pour finir cette comparaison avec l'automobile, le principal interêt justifiant ce choix serait l'état dans lequel vous seriez à la fin de votre périple. A n'en pas douter, vous auriez encore des ressources exploitables, en voyageant dans la grosse berline, alors que vous seriez épuisésà l'arrivée et peu enclin à effectuer des efforts supplémentaires avec la petite citadine. Pour l'éclairage des postes de travail de vos collaborateurs c'est pareil, un éclairage de mauvaise qualité est stressant et fatiguant.

 

 

 

L' éclairage des bureaux et des espaces de travail est encore considéré dans notre pays comme un mal nécessaire, et les budgets qui y sont consacrés trop faibles.

 

On entend beaucoup parlé de dalles LED pour éclairer les bureaux en remplacement des traditionnels plafonniers à tubes fluorescents. Bien evidemment, dans la majorité des cas, cela représente déjà une nette amélioration, les niveaux d'éclairement  étant un peu plus proche de ceux recommandés par l'AFE (association Française de l'Eclairage) car il n'y a beaucoup moins d'appareils en panne ou dont la moitié des tubes fluorescents sont arrivés en fin de vie. 

 

 

Malgré tout la motivation première est avant tout économique, et l'on retrouve beaucoup de bureaux éclairés par des dalles LED de qualité médiocre, (évidemment très économiques à l'achat et en consommation électrique).  Malgré nos conseils, les résultats sont clairs, les dalles LED bon marché, font encore partie des produits les plus vendus, bien que le résultat ne soit malheureusement pas à la hauteur des enjeux.

 

La lumière est une source de bien-être et de régération de nos organismes 

 

Beaucoup d'études démontrent que la lumière naturelle est excellente pour nos organismes et stimule naturellement nos hormones (principalement le cortisol qui agit directement sur la vitalité et la mélatonine qui agit sur la faculté d'endormissement, et la qualité du sommeil) , ce qui permet d'être performant le jour et de bien dormir la nuit.

 

A contrario la lumière artificielle ne permet pas de stimuler ces hormones et dans les périodes où les jours sont courts et le taux d'ensoleillement faible, on constate fréquemment que nos collaborateurs sont plus fatigués (parfois dés le début de la journée, car la nuit n'a pas été reposante), parfois irritables, et souvent manquent de concentration et de motivation. 

 

A qui la faute ? Eh bien à nos sociétés modernes qui enferment les gens sur leur lieu de travail, au moment même ou la lumière naturelle pourrait les aider à régénérer leur organismes. Vous pourrez faire une petite enquête dans votre entourage et vous constaterez que bon nombre de vos collaborateurs ingurgitent régulièrement des compléments alimentaires ou vitamines de toutes sortes pour tenir la journée, et des somnifères plus ou moins bio pour essayer de réguler leur sommeil (les parapharmacies ne se sont jamais portées aussi bien !). 

 

Et si la qualité de l'éclairage de vos bureaux était un facteur de croissance pour votre entreprise?

 

Sans rentrer dans des calculs très précis, (vous trouverez surement des études sur internet permettant de conforter notre propos) si chacun de vos collaborateurs améliorait ne serait-ce que de 15 à 30 minutes par jour sa productivité, en moyenne sur l'année, l'investisement serait rentabilisé. 

 

Il existe aujourd'hui des luminaires, (lampadaires, plafonniers, suspensions ...) de qualité, qui permettent d'obtenir des niveaux d'éclairement constant tout au long de la journée, en se calant sur l'apport de lumière extérieure. Ces luminaires garantissent un niveau d'éclairement suffisant pour travailler dans d'excellentes conditions ( sans fatigue oculaire ou maux de tête)  un très faible éblouissement , UGR inférieur à 19 (maximum recommandé dans les bureaux) et une lumière avec peu de déformations des couleurs. 

 

Si l'on souhaite vraiment booster la productivité de nos collaborateurs, certains luminaires sont maintenant étudiés pour stimuler nos organismes et recréer le cycle naturel d'une journée en pleine air, tout en offrant la meilleur qualité de lumière possible ( nous y reviendrons à la fin de cet article)

 

Non l'éclairage n'est pas  un gadget ! C'est un investissement rentable très rapidement

 

Les commerces l'ont bien compris, la lumière fait vendre ! De même certains horticuleurs utilisent des éclairages spécifiques pour augmenter la croissance de leur plantes, les agriculteurs reproduisent les cycles de jour et de nuit dans leurs élevages pour réduire le temps de production de viande, ou pour augmenter la ponte des poules par exemple. Pour l'éclairage des espaces de travail il en est de même, la qualité et la juste quantité de lumière favorise la productivité.

 

 

Comment éclairer correctement un bureau ?

Selon l'activité de vos collaborateurs et le temps qu'ils passent à travailler sur écran, il faudra adapter la quantité de lumière (l'excès n'est pas meilleur que le manque), favoriser des luminaires basse luminance, ne provoquant pas d'éblouissement  et qui ne déforment pas les couleurs des surfaces éclairées.

 

Le tableau présenté plus haut nous indique les minimums à respecter pour que votre poste de travail soit adapté, mais certainement pas optimisé. Si déjà tous les bureaux bénéficiaient de ces valeurs minimum ce serait un beau progrès, malheureusement nous en sommes encore loin.

 

 

Eclairage direct ou indirect?

 

De manière générale, un éclairage indirect est plus confortable qu'un éclairage direct: 

  • Les zones éclairées sont plus larges, favorisant ainsi l'uniformité d'éclairage autour du poste de travail ou du bureau,
  • L'éclairage indirect ne produit pas d'ombre, ce qui favorise une fois de plus l'uniformité
  • On pourra augmenter la puissance d'éclairage sans provoquer d'inconfort ou éblouissement

L'éclairage direct quand à lui permet d'optimiser la puissance d'éclairage, et donc de réaliser des économies d'énergie

 

L'idéal, vous l'aurez déjà compris est de mixer éclairage direct et indirect (10 à 20% direct et 80 à 90% indirect) pour créer une ambiance lumineuse et une puissance d'éclairage propice au travail sur écran. Les lampadaires LED direct/indirect sont certainement les appareils les mieux adaptés pour réaliser ce type d'éclairage.

 

 

Quel type de luminaire choisir ?

 

Il existe 5 grandes familles de luminaires permettant d'éclairer les postes de travail de vos collaborateurs.

  • Les encastrés :




    La dalle LED reste le luminaire le plus largement utilisé. Vu la production massive les prix ont énormément chutés.Cette bagarre de prix n'est pas sans conséquences et la majorité des dalles vendues ne sont que peu qualitatives ce qui induit des qualités d'éclairage plutôt basses. De plus le vieillissement de ce type de luminaire ne permet pas forcement de garantir dans le temps une qualité d'éclairage adéquat.
    Une fois votre luminaire choisi, rare sont ceux qui s'intéressent au taux d'éblouissement et d'inconfort produit par ce genre d'appareil d'éclairage ( caractérisé par la valeur UGR qui doit être inférieureà 19 dans les bureaux).
    L'UGR d'un appareil n'est pas significatif sans avoir étudier son implantation, c'est juste un indicateur. En effet, si la répartition des luminaires dans une pièce n'est pas optimisée, même si l'appareil d'éclairage est correct (UGR<19), il en résultera un niveau d'inconfort important (UGR>19). Une étude d'éclairage permettra de définir le nombre d'appareils, leur emplacement, garantira l'uniformité de l'éclairage, la quantité de lumière adéquate sur les postes de travail, le niveau d'éblouissement aux différents endroits du bureau. 
    On pourra compléter cet éclairage par des lampes de bureau si le besoin s'en fait sentir​.

 

  • Les plafonniers :

    Les caractéristiques à privilégier seront les mêmes que pour les encastrés, et les qualités d'éclairage identiques (voir ci-dessus), on les utilisera lorsqu'on ne pourra pas encastrer les luminaires. Comme pour les encastrés l'éclairage est identique pour tous les collaborateurs présent dans une même pièce.

     

  • Les suspensions :



    Placées idéalement au dessus des postes de travail elles apporteront la lumière nécessaire au bon éclairage du poste de travail. Evidemment la qualité d'éclairage est liée aux caractéristiques du luminaire utilisé. On favorisera comme pour les autres appareils des suspensions ayant un UGR<19 ou 16 pour pouvoir respecter les indications de l'AFE (association française de l'éclairage), voir tableau plus haut.  Les suspensions bénéficiant d'un éclairage direct et indirect seront naturellement les plus confortables.
     
  • Les lampes de bureaux :

    Une solution économique pour apporter un complément d'éclairage sur un poste de travail, il en existe de nombreux modèles, la puissance d'éclairage ne sera pas forcément à privilégier étant donné que le point d'éclairage se situera forcement proche de la surface à éclairer. Les modèles dimmables permettront d'adapter la puissance lumineuse au besoin de l'utilisateur.
     
  • Les lampadaires :



    Le champion incontesté si l'on souhaite une installation souple et sans travaux.
    C'est également le luminaire généralement le mieux adapté pour obtenir un éclairage très qualitatif. La hauteur de son point d'éclairage est fixe, définie et étudiée par le fabricant de façon à produire le maximum de lumière sur et autour du poste tout en privilégiant le confort pour l'utilisateur. La puissance du lampadaire est fonction de la hauteur sous plafond et  de la surface de bureau
    Généralement équipés de deux sources lumineuses, une pour l'éclairage direct et l'autre pour l'éclairage indirect que l'utilisateur pourra commander individuellement il permet à chacun d'adapter la puissance lumineuse à sa convenance, et de ne plus être dépendant de l'éclairage général du bureau.
    De nombreuses innovations permettent de rendre ces luminaires encore plus confortables, c'est ce que nous evoquons juste en dessous.
     

Commande des luminaires

 

Le plus simple et le plus fréquent est un allumage simple ON/OFF les luminaires sont allumés ou éteints. Avantageux en terme d'installation,elle ne prend pas en compte les spécificités de chaque pièce. En effet les utilisateurs les plus proches des ouvertures sur l'extérieur, bénéficieront d'un apport de lumière naturelle en plus de l'éclairage spécifique du bureau. De même impossible d'invidualiser le niveau d'éclairement.

 

Toujours sur un mode d'éclairage commun, les luminaires peuvent être couplés à un systeme de variation ( 1-10V, dALI ou Push pour les plus répandus ). Cela permet d'abaisser ou d'augmenter manuellement le niveau d'éclairement si le besoin s'en fait sentir.

 

Un peu plus évolué, le système DALI permet de creer des groupes de luminaires et de les piloter à partir d'un capteur de présence ou de luminosité. Cela permettra pour les luminaires concernés de réguler leur niveau d'éclairement en fonction de la luminosité ambiante, et donc de garantir un niveau d'éclairement constant tout au long de la journée puis de s'éteindre automatiquement lorsque les utilisateurs ont quitté leur espace de travail.

 

Certains luminaires ou groupes de luminaires peuvent être commandés à partir d'un smartphone ou d'une tablette , allumage, extinction, réglage des niveau d'intensité,  teinte d'éclairage...

 

Pour finir, ce qui représente à nos yeux l'innovation la plus importante, est un système d'éclairage qui reproduit les cycles de lumière naturelle, en gérant la teinte d'éclairage et le niveau d'intensité lumineuse en fonction d'un programme qui s'étale sur la journée et permet de stimuler notre organisme (notamment les hormones telles que le cortisol ou la mélatonine qui influencent directement notre niveau d'activité et de concentration). Ce système qu'on appelle "Eclairage Biodynamique" à été développé dans le but de maximiser la performance des utilisateurs.

 

 

Eclairage Biodynamique : L'éclairage pour travailler mieux

 

 

Comme nous l'avons évoqué plus haut le corps humain exécute chaque jour le même programme. L'« horloge interne » détermine les phases de sommeil et de veille, mais aussi le pouls, la pression artérielle et l'humeur – Ces processus biologiques sont essentiellement pilotés et accompagnés par la lumière naturelle. . Si le corps manque de lumière (comme c'est le cas pendant la période hivernale) pour lui indiquer le rythme à suivre, une fatigue chronique, des troubles du sommeil, voire une dépression peuvent apparaitre. Dans tous les cas la performance de vos collaborateurs est largement diminuée.


L'éclairage biodynamique permet de compenser le manque de lumière naturelle et garantit au bureau un éclairage motivant pour toute la journée. Ce système innovant de gestion de la lumière reproduit à automatiquement la dynamique de la lumière naturelle. L'éclairage biodynamique (centré sur l'humain) permet de renforcer durablement le bien-être des collaborateurs qui travaillent dans des bureaux privés ou pauvres en lumière naturelle ou durant les mois d'hiver, quand l'horloge interne est peu synchronisée avec la lumière du jour.

 

Cycle biodynamique :

 

En début de journée, le corps produit naturellement le cortisol, qui nous prépare à affronter la journée de travail ou d'activité, pendant ce temps la production de mélatonine baisse (hormone du sommeil) . Un lampadaire biodynamique, produira à ce moment de la journée une lumière indirecte très vive et très froide (6500°K) qui favorise la production de cortisol, l'utilisateur atteindra un niveau de concentration maximale

 

En cours de matinée la production de cortisol diminue, et le lampadaire continuera à produire une lumière froide mais sensiblement moins vive. Le travail fourni par les utilisateurs jusqu'à midi restera à un niveau très important

 

Pendant l'après-midi le taux de production de cortisol chute progressivement diminue de façon progressive et importante mais la production de mélatonine n'est pas encore souhaitée. Pour accompagner cette phase transitoire, le lampadaire diminue progressivement la puissance lumineuse de l'éclairage indirect tout en produisant une lumière de teinte neutre (4000°K), la fin de journée approche.

 

Enfin durant la derniere partie de la journée, la production de cortisol a quasiment cessée et la production de mélatonine est très importante, la fatigue à ce moment là fait baisser très sensiblement le niveau d'activité de vos collaborateurs. Le lampadaire biodynamique produira à ce moment là une lumière chaude (3000°K) et relaxante pour accompagner progessivement le corps vers le repos.

 

La production de mélatonine en fin de journée ayant été importante, le sommeil de vos collaborateurs sera profond et réparateur, ils seront le lendemain matin, dynamiques et pleinement productifs.

 

Nous avons évoqué la gestion de l'éclairage indirect qui est automatique, l'éclairage direct reste quand à lui à la discretion de l'utilisateur qui pourra faire varier son intensité manuellement. La teinte de l'éclairage direct est neutre (4000°K), idéale pour le travail de bureau.

 

 

 

Permettez à vos collaborateurs de libérer enfin tout leur potentiel !!!

 

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris